*** Biologie & BioBabez ***


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À la recherche des portes de villages d'antan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johnson
Nouveau Bachelier
Nouveau Bachelier


Nombre de messages : 5
Age : 33
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: À la recherche des portes de villages d'antan   Mer 16 Fév 2011 - 19:31

Avec la maison communale, le banian et les bambous, la porte villageoise est un miroir de l'âme rurale. Aujourd'hui, en raison des outrages du temps et de l'urbanisation, nombre de portes de villages n'existent plus que sur les photos et dans les cœurs nostalgiques.

Les portes des anciens villages sont le "produit typique" de l'architecture traditionnelle vietnamienne. Elles jouent un rôle important à la fois dans la vie matérielle et spirituelle des habitants. Construite à l'entrée de chaque village, la porte sépare la terre d'habitation de l'étendue des cultures. Les hommes vivent dans l'enceinte du village et les morts sont enterrés à l'extérieur de sa porte.


Souvent, chaque village possède deux portes : l'une de devant et l'autre de derrière. La première citée, la principale, est orientée au Sud-Est, là où le soleil se lève et où les vents sont favorables. Cette porte est ainsi réservée aux vivants, accueillant les paysans qui rentrent à la maison après une journée de travail dans les champs, les visiteurs, les mandarins faisant une tournée d'inspection, les nouvelles mariées, les personnes qui font un retour glorieux à leur village natal après leur succès aux concours des lettrés. En bref, la porte de devant accueille les bonnes choses, bénédictions et bonheurs.


Quant à la porte de derrière, elle se tourne vers l'Ouest où se couche le soleil. Considérée comme la porte supplémentaire du village et réservée aux convois funèbres, elle est la porte de séparation - entre le monde des vivants et celui des morts. Les personnes condamnées à une amende et bannies du village sont elles aussi obligées de passer par cette porte. La porte de certains villages comme Uoc Lê, Son Dông à Hanoi, ou Dinh Bang à Bac Ninh (Nord) gardent encore les chiens en pierre qui, selon la tradition, aident à défendre les villages contre les esprits maléfiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
À la recherche des portes de villages d'antan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Associations privées de recherche ovni: APRO, CUFOS, NICAP, MUFON
» CODE-ANIMAL.COM recherche le cirque Luigi Zavatta.
» journées portes ouvertes
» (3e) Recherche nouvelles du XXe siècle "liées" à l'histoire...
» L'OREAL va construire un centre de recherche à Saint-Ouen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Biologie & BioBabez *** :: Présentation :: Petit Aperçu De Vous-
Sauter vers: